Rencontre avec la terre

Une petite vidéo vaut bien un discours !

 

Si petite, ado puis jeune je ne pouvais passer un moment assise sans griffonner ou peinturlurer, ce penchant prononcé pour l'expression artistique s'est retrouvé enfoui sous la vie professionnelle et familiale pendant de nombreuses années...J'ai donc rencontré la terre bien tard, mais la rencontre a été fulgurante. Une sorte de coup de foudre ! J'ai souhaité m'y former un minimum avant de me lancer toute seule : c'est Jacques Czerwiec, potier tourneur infatigable, spécialiste de la terre vernissée, qui a bien voulu m'apprendre à faire des gammes en 2012 (il travaille à Réalmont, près d'Albi).

Installation officielle à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Tarn le 1er juin 2013, artisane d'art depuis 2016, je continue à apprendre, en faisant et refaisant, en lisant, en observant....la route est longue, mais elle est belle et m'apporte beaucoup de joie !

La technique et la production

Terre vernissée

La terre et toutes les techniques liées à la céramique ouvrent des champs de création infinis. J'ai porté mon choix sur la  terre vernissée parce qu'elle permet d'offrir des couleurs multiples et profondes, de travailler des décors, et parce qu'elle m'étonne et me comble à chaque fois que j'ouvre mon four....

Comment ça marche ?

On prend une terre (rouge, blanche,noire selon ce que je fais). Puis, schématiquement : on la tourne, ou on la moule, on la roule, on la boule, on la tournoule (comme on veut !)  tout cela pour obtenir une "forme"... puis on la décore avec un mélange de terre et d'oxydes qui vont donner la couleur. (Moi je la gratte, je dessine au pinceau, j'ajoute des transferts... quasiment de la technique mixte !).
Puis on cuit une première fois, à 1000 degrés : on obtient une pièce solide, mais poreuse. Il faut alors l'émailler (on la vernit en fait) et elle repart au four une seconde fois, toujours à 1000 degrés. Et là.... on attend avec impatience de pouvoir ouvrir le four (c'est toujours comme un petit Noël, avec ses joies et ses déceptions (parfois ;)) et enfin, on sort fébrilement chaque pièce.

Et on regarde, encore et encore, et on se dit : la prochaine fois, je refais cette couleur, ou alors j'y ajoute ceci ou cela... bref, on gamberge pas mal.

 


 

Qu'est-ce que je propose ?Manga

 Des objets toujours décoratifs, souvent utilitaires : bols, mugs, pichets, vases, théières...Je peux proposer des décors personnalisés, (comme ces bols) 

Ce site présente mes créations : vous les retrouvez ici. Mais le plus simple reste encore de faire un tour à l'atelier, après m'avoir appelée....

Vos avis Bol deuchsont les bienvenus, vos questions aussi (voir la page "contact") .

Marianne Holtz, Terres Couleurs

    

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire